Le groupe Caisse des dépots lance la construction de la première plateforme gérontologique multiservices d’ile de France dans le 95.

Ce mercredi 2 septembre, j’ai accompagné le Directeur général de la Caisse des dépôts Éric Lombard dans le Val d’Oise pour une réunion de travail à l’hôtel de ville de Gonesse. Cette réunion illustrant le soutien de la Caisse des dépôts pour le commerce de proximité, enjeu essentiel pour les centres villes, s’est déroulée en présence de Monsieur le Maire Jean-Pierre Blazy et de Madame Marianne Louradour, Directrice régionale de la Banque des territoires.

Cette première séquence de la journée fut l’occasion d’échanger sur les réalisations et perspectives du programme « Action Cœur de ville », du logement et de l’éducation ainsi que de la transition écologique et environnementale; sujets au cœur de notre actualité. Elle s’est conclue par la signature d’une convention pour le financement d’une étude de mobilités douces intégrant les problématiques évoquées en sus.

Dans un second temps, nous avons assisté a Villiers le bel à la pose de la première pierre de la plateforme gérontologique multi-services. Ce projet à taille humaine a vocation a simplifier le parcours d’obstacle rencontré par les familles dans le cadre de la gestion et l’accompagnement de la fin de vie de leurs ainés. Et cela, en maintenant des tarifs accessibles et adaptés à la population.

Il ne s’agit pas de la création d’un simple Ehpad, mais d’une véritable plateforme répondant aux objectifs de la Caisse des dépots suivants :

  • soutien de la politique d’autonomie des personnes âgées dépendantes comme levier du développement local et des nouvelles solidarités,
  • lutte contre les inégalités auprès des territoires et des personnes,

Ce projet d’envergure qui sera inauguré au premier trimestre 2021 comprendra 110 chambres d’hébergement permanent dont une unité hébergement renforcé (UHR) de 14 places, une unité de soins de confort et deux pôles d’activités et de soins adaptés. Ainsi qu’une plateforme d’accompagnement et de répit pour les aidants.

La pose protocolaire de cette première pierre symbolique s’est déroulée en présence de Madame la Ministre Brigitte Bourguignon, de Laure de la Bretèche, présidente d’Arpavie, de Martin Hirsch, du préfet ainsi que de Monsieur Wigniolles, Directeur d’ICade qui compte avec Cdc habitat parmi les promoteurs.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s