Soyons unis face à la crise

Les jours heureux n’ont finalement été que de courte durée, et la pandémie nous a tous rattrapés plus vite qu’on ne l’aurait imaginé, et plus violemment. Comme au printemps, la priorité est de sauver des vies, et les gestes barrières ne suffisent plus, alors le (re)confinement semble être la meilleure option.

Mais le prix à payer est fort, pour tous. L’isolement, l’anxiété, le doute, la colère, sont autant de sentiments que chacun de nous peut ressentir en cette période si difficile. Mais je le dis encore plus fort aujourd’hui, nous devons tenir, nous devons nous soutenir ! Il est nécessaire dans ces temps obscurs que nous soyons unis et courageux pour faire face.

Cette fois encore, toute l’économie est mise à contribution, et l’effort demandé est colossal. Mais chacun doit pouvoir trouver une solution pour parer à l’urgence, tout en ayant la possibilité de se préparer à l’après. Et l’État ne vous abandonne pas, des mesures massives de soutien pour vous accompagner ont été mises en place.

Le Fonds de solidarité :

Il s’adresse :

– aux entreprises de moins de 50 salariés, fermées administrativement. Grâce à ce fonds, elles bénéficieront d’une aide mensuelle allant jusqu’à 10 000 €, sans exception.

– aux entreprises de moins de 50 salariés des secteurs du tourisme, de l’hôtellerie-restauration, de l’événementiel, de la culture, du sport et des secteurs liés, qui ne seront pas fermées administrativement mais qui subissent une perte de chiffre d’affaires de plus de 50 % par rapport à la même période de 2019. Elles bénéficieront d’une indemnisation mensuelle pouvant aller jusqu’à 10 000 €

– aux entreprises de moins de 50 salariés subissant une perte de chiffre d’affaires de plus de 50 % . Elles bénéficieront d’une indemnisation pouvant aller jusqu’à 1500 € par mois

Le chiffre d’affaire réalisé en « Click&Collect » ne sera pas pris en compte dans le calcul de la perte de chiffre d’affaires

Les exonérations et report de cotisations sociales

Elles concernent :

– toutes les entreprises de moins de 50 salariés fermées administrativement. Celles-ci bénéficieront d’une exonération totale de leurs cotisations sociales

– toutes les PME du tourisme, de l’événementiel, de la culture, du sport et des secteurs liés, qui restent ouvertes mais qui auraient perdu au moins 50 % de leur chiffre d’affaires. Elles auront le droit aux mêmes exonérations de cotisations sociales, patronales et salariales.

– tous les travailleurs indépendants. Les prélèvements seront automatiquement suspendus sans aucune démarche à faire. Les travailleurs indépendants fermés administrativement bénéficieront d’exonérations totales de leurs charges sociales

Les prêts garantis par l’État

Pour soutenir la trésorerie des entreprises, celles-ci peuvent désormais contracter un prêt garanti par l’Etat jusqu’au 30 juin 2021 (au lieu du 31 décembre 2020 jusqu’alors)

Aucun remboursement ne sera exigé la première année. Deux à quatre mois avant la date anniversaire du PGE, le chef d’entreprise prendra la décision sur le remboursement : soit il remboursera immédiatement son prêt, soit il l’amortira sur 1 à 5 ans supplémentaires, soit il mixera ces deux options.

Prêts directs de l’État :

Si une entreprise ne trouve aucune solution de financement, l’Etat pourra accorder des prêts directs.

Ces prêts d’État pourront atteindre:

  • jusqu’à 10 000 € pour les entreprises de moins de 10 salariés ;
  • jusqu’à 50 000 € pour les entreprises de 10 à 49 salariés ;

Pour les entreprises de plus de 50 salariés, l’Etat pourra accorder des avances remboursables plafonnées à 3 mois du chiffre d’affaires.

Prise en charge des loyers

Tout bailleur qui, sur les trois mois d’octobre, novembre et décembre 2020, accepte de renoncer à au moins un mois de loyer, pourra bénéficier d’un crédit d’impôt de 30 % du montant des loyers abandonnés. Par exemple, pour un loyer mensuel de 5 000 € d’un restaurateur, si le bailleur renonce à au moins un mois de loyer, il bénéficiera d’un crédit d’impôts de 1 500 € .

Ce crédit d’impôts bénéficiera aux entreprises de moins de 250 salariés fermés administrativement ou appartenant au secteur HCR et sera cumulable avec le fonds de solidarité

Je suis à vos cotés, et je ferai ce qui est en mon pouvoir pour vous accompagner, et vous répondre. Je vous encourage aussi à consulter régulièrement ces différents sites dédiés au plan de relance et aux mesures d’urgence :

Les sites présentant les mesures de soutien sur le plan national :

https://www.economie.gouv.fr/covid19-soutien-entreprises ;

https://info-entreprises-covid19.economie.gouv.fr/kb/fr/ ;

https://www.economie.gouv.fr/plan-de-relance

https://www.banquedesterritoires.fr/accompagner-la-relance

Et les sites de notre territoire:

https://www.paysdelaloire.fr/economie-et-innovation/covid-19-aides-aux-petites-entreprises

https://www.paysdelaloire.cci.fr/actualite/reconfinement-renforcement-du-dispositif-decoute-allo-pme-0240446001

Plus que jamais, restons unis et solidaires.

Prenez soin de vous, restez prudents.