Ma journée au Congrès des EPL, les Entreprises Publiques Locales.

Ce jeudi, j’ai souhaité participer au congrès des EPL qui s’est tenu à Toulouse au MEETT. Vous connaissez ma volonté de rendre l’action publique plus agile et plus simple, et cela toujours au service de l’intérêt général. C’est en cela que j’ai accepté avec plaisir de participer pour la 3ème fois à ce salon qui est un rendez vous annuel et qui avait pour thème « Innover, investir et se réinventer avec les EPL ». Les EPL émanent des territoires, elles les structurent. Ce sont des entreprises très présentes dans l’économie locale, et elles sont un axe fort de développement. 

Les EPL sont des entreprises dont chaque citoyen est le propriétaire ! Elles permettent ainsi aux collectivités locales, aux villes ou aux départements d’organiser la gestion d’une activité relevant de sa compétence. Cela peut concerner le transport, les déchets, l’aménagement. Pour cela, elle peut décider d’avoir recours à une EPL, c’est à dire, une entreprise dons elle est à la fois actionnaire et cliente agissant pour le bien du public mais en réelle autonomie. Ou, il pourra s’agir d’une société d’économie mixte (SEM) mêlant capitaux publics et privés; ou encore d’une société publique locale (SPL) dont le capital est à 100% public.

Dans tous les cas, ce sont des entreprises à part entière avec des dirigeants, des salariés et un fonctionnement relevant du privé qui œuvre au service du citoyen son client final.

J’ai eu le loisirs, comme à chaque salon ou la Caisse des dépôts et ou une de ses filiales est présente de passer au stand de la Banque des territoires. J’ai ainsi pris plaisir à participer à la webradio animée par Marie Hélène Mahé sur le stand ou je suis revenue sur mon expérience d’élue locale avec les EPL en tant que maire de la Chapelle Heulin et conseillère municipal.

Ce rendez-vous annuel, a fait émerger de nouveaux défis économiques, environnementaux et sociaux s’imposant à l’ensemble des acteurs publics comme privés, et ce notamment depuis la crise sanitaire. Cela, combiné aux attentes grandissantes des citoyens au regard de services publics qui ont été en première ligne afin de maintenir des conditions de vie acceptables durant la pandémie, représentent autant d’adaptations nécessaires et d’opportunités dont les Epl doivent se saisir.

Cela a fait l’objet notamment d’une grande réflexion lord de la table ronde animé par le journaliste Stéphane Menu, à laquelle j’ai participé. Son thème, en plein dans l’actualité :  » Quel développement des territoires dans la trajectoire ZAN : la résilience des Epl d’aménagement une nouvelle fois à l’épreuve » en compagnie de Monsieur Patrick Jarry, Président de la FedEpl et Maire de Nanterre, mon collègue député Jean Luc Lagleize et de Monsieur Christophe Suchel de la DHUP. Une séquence haute en réflexion sur les bonnes pratiques concernant l’aménagement de nos territoires en tenant compte de notre défi qui est double, bien loger les citoyens tout en respectant l’environnement.

Nous comprenons que les sujets du logement et du réaménagement du territoire doivent être saisis. Des solutions territoriales doivent y être apportées afin d’être au plus près de nos problématiques. Cela fut d’ailleurs l’objet de mon propos dans la séquence de clôture de ce congrès riche. Mes déplacements sur le terrain et dans les congrès n’ont qu’un objectif, échanger avec les acteurs du terrains et les citoyens afin de mieux comprendre leurs difficultés et comment y répondre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s